Kali Linux sur Windows 10

Publié par Mickael Rigonnaux le

Bonjour à tous ! Aujourd’hui nous allons voir ensemble comment installer Kali Linux sur son poste Windows 10 avec WSL !

Vous le savez surement, depuis un petit moment maintenant il est possible d’installer des sous-systèmes Linux sur sa machine Windows 10. La fonctionnalité qui permet cela est WSL (Windows Subsystem Linux) et est proposée depuis Windows 10 Redstone (1607).

Différents systèmes sont disponibles, comme Debian, Ubuntu, Suse ou encore celle qui nous intéresse dans cet article, Kali Linux. Pour moi l’avantage est que je n’ai plus besoin de machines virtuelle pour réaliser des tests ou autres. Attention par contre les OS proposés sont « light », ils ne comprennent généralement pas les outils et paquets de base.

Vous trouverez plus de renseignements sur ce système d’exploitation spécifique aux tests d’intrusion offensif sur ce lien.

Pour activer WSL sur votre poste il est nécessaire d’activer la fonctionnalité depuis Powershell (en administrateur) sur votre poste :

Enable-WindowsOptionalFeature -Online -FeatureName Microsoft-Windows-Subsystem-Linux

L’ensemble des systèmes cités plus haut sont disponibles directement sur le Windows Store, il faut donc simplement réaliser l’installation.

Vous pouvez directement installer le sous-système Kali :

Une fois téléchargé, un courte configuration sera nécessaire :

Vous voilà en possession d’un sous-système Kali Linux sur votre machine Windows, mais sans interface graphique.

Jusqu’à ce niveau, l’installation est la même pour les différents systèmes Linux.

EDIT : L’installation via le script ne fonctionne plus. Merci de suivre les commandes suivants pour installer XFCE.

sudo apt update
sudo apt upgrade
sudo apt-get install xfce4
sudo apt-get install xrdp
sudo /etc/init.d/xrdp start

Vous pouvez maintenant vous connecter sur le port 3390 de votre poste :

Ancienne installation (non fonctionnelle)

Pour procéder à l’installation de l’interface graphique il faut récupérer et exécuter le script suivant :

wget https://kali.sh/xfce4.sh 
chmod +x xfce4.sh 
./xfce4.sh

Une fois le script lancé, vous pouvez attendre jusqu’à 45 minutes, l’installation est longue. Vous aurez ensuite à configurer votre clavier :

Une fois ces tâches effectuées, lancez le service xrdp avec la commande suivante :

service xrdp start

Vous n’avez plus qu’à vous connecter à votre machine Kali en RDP (Remote Desktop Protocol) sur le port 3390 avec l’utilitaire fourni de base par Windows :

Connectez-vous et profitez de votre système Kali sans avoir eu à créer de machines virtuelle ou de dual-boot.

J’espère que cet article vous aura plu, si vous avez des questions ou des remarques sur ce que j’ai pu écrire n’hésitez pas à réagir avec moi par mail ou en commentaire !

Merci pour votre lecture et à bientôt !

MRigonnaux


11 commentaires

Lily Nadine Nancy · 14 septembre 2019 à 18 h 22 min

Bonjour
j’ai pu suivre le processus jusqu’a la commade wget pour l’installation de l’interface graphique. la machine dis failed. resource temporary unavailable.

que puis-je faire pour remedier a cela?
merci

    Mickael Rigonnaux · 20 septembre 2019 à 8 h 24 min

    Bonjour,

    Apparemment cette commande ne fonctionne plus,

    Je vais chercher de mon côté une solution alternative pour corriger l’article,

    Bonne journée !

ASHOCA · 3 juin 2020 à 21 h 34 min

Vos explications sont absconses, plutôt acquérir un livre dédié ou s’entourer de spécialiste linux.je ne vous salue pas !

ASHOCA · 3 juin 2020 à 21 h 36 min

Au vu des autres commentaires , c’est vous qui avez besoin d’un upgrade !!!!!

    Mickael Rigonnaux · 4 juin 2020 à 8 h 31 min

    Vu que vous n’en avez pas pris la peine je ne vais pas vous saluer,

    Concernant vos commentaires, l’article date de 2018, donc oui des choses ont pu changer et ne plus fonctionner, rien d’anormal.

    De plus, je ne vois pas en quoi cet article traite de spécialité sur GNU/Linux, vu qu’on parle seulement d’activer WSL sous Windows 10.

    Si vous n’êtes pas content ou que vous pensez faire mieux, créer votre blog à la place de venir faire chier les gens qui veulent contribuer !

ZER0 · 1 août 2020 à 2 h 27 min

Moi je n’ai rien contre vous donc,
Bonjour !
J’ai une question.
Est-ce possible de retourner sur windows après l’installation ?
Merci d’avance 😉

    Mickael Rigonnaux · 1 août 2020 à 10 h 07 min

    Bonjour !

    Oui il est tout à fait possible de retourner sous Windows ! L’installation de GNU/Linux se fait en + de l’installation Windows car c’est ce dernier qui émule un noyau Linux.

    WSL permet donc de faire tourner des noyau Linux directement sur votre instance Windows, les deux sont fait pour fonctionner ensemble,

    N’hésitez pas à revenir vers moi si besoin,

    Mickael Rigonnaux

      ZER0 · 1 août 2020 à 13 h 09 min

      Et bien merci beaucoup pour tout les renseignements 🙂
      Bonne journée !

ZER0 · 1 août 2020 à 21 h 57 min

Re bonjour !
Grâce a vous j’ai pu installer Kali Linux mais je n’ai pas accés a internet.
Comment le configurer ?

    Mickael Rigonnaux · 15 août 2020 à 12 h 38 min

    Bonjour ! Désolé pour la réponse tardive,

    Est-ce que tu rencontres toujours le même problème ? Normalement dans WSL, la connexion utilisée est directement celle de la machine,

    Mickael Rigonnaux

Kali Linux sur Windows 10 - My Tiny Tools · 5 janvier 2019 à 18 h 00 min

[…] (Source: Journal du hacker) […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.