Windows Sandbox sur Windows 10

Bonjour à tous ! Aujourd’hui nous allons voir ensemble comment installer une nouvelle fonctionnalité proposée par Microsoft dans Windows 10 : Windows Sandbox !

Cette fonctionnalité est pour l’instant réservée aux personnes du programme insider. Ce dernier permet d’avoir accès aux versions de développement de Windows et donc d’accéder aux nouvelles fonctionnalités avant tout le monde. Mais attention, les versions proposées sont toujours en développement et comportent très souvent des problèmes. C’est pour ça qu’il est préférable d’utiliser une machine virtuelle dédiée et non votre système principal.

Si vous voulez plus d’informations sur ce programme ou devenir membre, rendez-vous sur ce lien.

Revenons à Windows Sandbox, déjà qu’est-ce que c’est et à quoi ça sert ?

Une sandbox c’est un bac à sable qui nous permet d’exécuter des logiciels de manière sécurisée car séparé du système de l’hôte. Ce système est très souvent basé sur de la virtualisation. Il est donc conseillé de l’utiliser pour tester vos codes par exemple ou si vous voulez manipuler des fichiers douteux. C’est une sorte de machine virtuelle temporaire et jetable.

A chaque lancement de cette fonctionnalité une nouvelle version d’un Windows 10 « propre » est lancé, une fois l’application fermée aucune donnée ne persiste.

Windows Sandbox garde exactement le même principe, il est proposé depuis la build 18305 aux insiders. Il est basé sur de la virtualisation (Hyper-V) afin d’exécuter un noyau distinct qui isole la sandbox de l’hôte. Pour exécuter cette Sandbox vous aurez donc besoin au minimum de :

  • Windows 10 Pro / Entreprise 18305
  • Architecture AMD64
  • 4 Go de RAM (8 recommandés)
  • 1 Go de disque disponible (SSD recommandés)
  • 2 cœurs de processeurs (4 recommandés)

Passons maintenant à l’installation. Si vous utilisez une machine physique vous devez activer la virtualisation dans le BIOS, si vous utilisez une VM avec Hyper-V vous devez activer la Nested Virtualisation (Virtualisation dans Virtualisation) avec la commande powershell suivante :

Il faut ensuite se rendre dans les fonctionnalités de Windows :

Sélectionner « Windows Sandbox » et activer la fonctionnalité :

L’installation va maintenant s’effectuer, si elle réussit vous aurez le message suivant vous indiquant qu’un redémarrage est nécessaire :

Après le redémarrage de votre machine vous aurez une nouvelle application dans votre menu, « Windows Sandbox », lancez la et vous aurez enfin accès à votre bac à sable !

Et voilà, votre sandbox est maintenant prête ! Pour ajouter des fichiers vous pouvez faire des copier/coller ! Votre code peut maintenant s’exécuter en toute sécurité !

Si vous décidez de devenir Insider et de tester la sandbox, attention à la version de Windows que vous installez, avec la dernière (18309), Windows Sandbox rencontre des problèmes de lancement, il faut attendre la correction de ce problème pour l’utiliser.

Source : https://techcommunity.microsoft.com/t5/Windows-Kernel-Internals/Windows-Sandbox/ba-p/301849

J’espère que cet article vous aura plu, si vous avez des questions ou des remarques sur ce que j’ai pu écrire n’hésitez pas à réagir avec moi par mail ou en commentaire !

Merci pour votre lecture et à bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.